Construire un présentoir

Le projet

Réaliser un présentoir en structure légère, modulaire et évolutive afin de pouvoir placer dès le départ, une trentaine de Bonsaï. Le résultat devait être esthétique vu du jardin et acceptable pour le voisin.

Réalisation

Le présentoir est placé en limite de propriété, en lieu et place d’une haie existante. L’ensemble peut être modifié ou allongé facilement grâce au système de construction retenu. Ayant la faculté incroyable de ne pas suivre un plan, je n’en ai pas réalisé.
Les boiseries pour jardins, traitées en autoclave proviennent de différents pays (et aussi de différents magasins), elles ne sont absolument pas de dimensions standardisées. On trouve des panneaux ajourés allant de 179 à 181 cm de côté, les montants de section carrée, allant de 65 à 78 mm.
Le présentoir est constitué de 4 éléments dont la largeur est définie par les panneaux ajourés. Les tables supports des Bonsaï sont réalisées avec des lattes de terrasse. La profondeur choisie est de 65 cm. L’ensemble est en « L » avec dans l’angle intérieur un montant avant court, ce qui permet de garder un volume utile beaucoup plus intéressant.
Bien que le bois utilisé soit du bois autoclave catégorie 3 ou 4 pour les montants, j’ai préféré appliquer une lasure claire. La couleur du bois change moins vite dans le temps et la durée de « vie » de celui-ci est considérablement allongée.
Montants                          : 72 mm de section et 2,40 m de longueur
Fourreaux                        :  Découpés dans du tube PVC de diamètre 100 mm
Panneaux ajourés           : 179 cm de côté
Fer à béton                      : 10 mm de section
Eléments d’assemblage : Tiges filetées / rondelles / écrous de diamètre 8
Fixation panneaux           : Équerres spécifiques
Lattes de terrasse           : 14 cm de largeur / Longueur suivant disponibilité
Lambourde                      : 60 x 30 mm et 40 x 30 mm

Fourreaux et leur mise en place

Les montants du présentoir sont simplement déposés dans des fourreaux PVC qui sont eux scellés dans le béton. Ces fourreaux sont équipés de fer à béton en croix, sur lesquels les montants viennent en appui.
Un gabarit de perçage pour les fers à béton permet de simplifier le travail. Les perçages étant réalisés au même niveau, un des fers à béton est coudé afin de laisser le passage du second. Un fil de fer permet de les tenir en position, ce qui facilite les manipulations qui précèdent les scellements.

           

Les trous sont creusés dans le sol sur environ 40-50 cm de profondeur. Les fourreaux sont posés sur un lit de gravier d’environ 5 à 10 cm d’épaisseur afin d’assurer un minimum de drainage. Le haut du tube PVC se situe au niveau du sol mais le plot béton s’arrête à environ 4-5 cm en dessous. La mise de niveau des fourreaux sera facilitée en plaçant un montant à l’intérieur. Les dimensions des montants étant variables, prendre soin de caler le montant contre le bord intérieur du fourreau.

Assemblage de la structure

La réalisation a vraiment été faite sur mesure et en fait, cela simplifie le travail. Si le sol n’est pas parfaitement de niveau, ne pas oublier de prendre ce paramètre pour le calcul de la hauteur maxi du présentoir.
Commencer l’installation des montants et des panneaux ajourés du fond. Outillage minimum nécessaire, un mètre, un tournevis et un niveau à bulle. Le premier montage est un montage à blanc, ne pas serrer complètement les vis de maintien des panneaux sur les équerres. Le bas des panneaux est situé à 8-10 cm du sol. Si le sol n’est pas de niveau, pour des raisons d’esthétique, respecter cette cote à chaque nouveau panneau installé. Au début du montage, l’ensemble ne paraît pas très stable mais cela s’améliore au fur et à mesure.
L’étape suivante consistera à mettre en place les montants avants, les traverses hautes et les traverses intermédiaires qui supporteront les lattes de terrasse pour réaliser les tables.
Les traverses découpées dans les lambourdes font 65 cm de profondeur. Cette cote doit être ajustée fonction des lattes de terrasse dont vous disposez et aussi de l’intervalle que vous souhaitez mettre entre ces lattes. Tracer élément par élément, les emplacements et les fixations de ces traverses.
Si le sol n’est pas parfaitement de niveau entre l’avant et l’arrière du présentoir, la hauteur finale de la réalisation dépendra du point le plus bas. Vérifier que la cote retenue de dépassement des panneaux peut bien se reporter à chacun des éléments.

          

Pour une raison d’esthétique l’angle du présentoir n’est pas à 90° mais à 110°. Cela complique un peu la chose mais le présentoir est plus ouvert, plus agréable. La suite, c’est démontage, mise à longueur et remontage. Avant remontage définitif, appliquer une bonne lasure sur chacune des boiseries devant être en contact l’une contre l’autre.

Réalisation des tables

Les lattes pour terrasse sont aussi en pin, un bois tendre et pour une utilisation en terrasse sont logiquement posées sur des lambourdes espacées de 60 cm. Dans notre cas, pour pouvoir supporter le poids des Bonsaï, il est nécessaire de les renforcer. Pour cela, visser dessous et sur champ, une petite lambourde. Une table étant constituée de 4 lattes, seules les deux lattes intérieures sont renforcées. Attention, les vis ne doivent pas traverser les lattes, ce qui entraînerait rapidement un pourrissement du bois et donnerait une mauvaise tenue dans le temps.
Les lattes sont simplement ajustées et posées sur les traverses.

          

Réalisation de la partie supérieure

Pour protéger les arbres du soleil ou de tout ce qui pourrait tomber trop brutalement, La solution la plus simple consiste à disposer une protection avec du bambou fendu. Bien que cela soit relativement léger, un simple tasseau finirait rapidement par fléchir. J’ai installé des cornières métalliques (Renfort de piquets de clôture) sur les traverses. Elles seront dissimulées derrière un tasseau en bois autoclave. Les bambous sont attachés à l’aide des petits fils de fer.

           

Finition du sol

Pour supprimer toute pousse d’herbe sous le présentoir, le sol a été aménagé. Un cadre en lattes de terrasse délimite la surface à aménager. La surface ainsi délimitée est décaissée sur 5-8 cm, désherbée puis un film géotextile est agrafé sur les lattes. Des cailloux de décoration y ont été placés rendant ainsi la surface plus propre / esthétique.
 Fin.

2 réflexions au sujet de « Construire un présentoir »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *